TwitterFacebookRSS

Le SMAP IMMO Paris 2018 a célébré sa Quinzième anniversaire en affichant une affluence remarquable !

- Ce sont environ plus de 35.000 visiteurs sur les trois jours qui sont venus de toute la France, mais également d’autres pays européens.

Pour sa 15ème édition, le SMAP Immo a une nouvelle fois été le lieu de rencontres des acteurs du marché de l’immobilier et des acheteurs marocains résidents à l’étranger mais également français. Que ce soit en ce qui concerne le logement social, intermédiaire ou haut de gamme, tous les exposants ont pu trouver de nouveaux clients. Avec un secteur de l’immobilier marocain en phase de reprise, soutenu par l’Etat marocain, représenté lors de cet événement par le Ministre de l’habitat marocain, l’ambassadeur du Maroc en France et du Président de la région Casablanca-Settat, le SMAP Immo Paris 2018 a été un succès.

Succès du SMAP Immo Paris 2018 L’immobilier marocain a une nouvelle fois rencontré son public

Tous les secteurs de l’immobilier marocain ont rencontré leur public

Les différentes offres présentes sur le SMAP étaient destinées à tous les publics et accessibles pour tous les budgets. En premier lieu, le logement intermédiaire, pour les marocains comme les européens, a rencontré un certain succès puisqu’il représente 40% de la demande des visiteurs du salon. Pour ce qui est du haut de gamme, les Français désireux d’acquérir une belle propriété (villas, résidence de standing avec piscine, etc), ont répondu présents. En effet, tout au long du salon, les différents exposants ont pu présenter leur bien à de nombreuses personnes n’ayant pas de lien avec le Maroc mais attirés par son cadre de vie et les différents avantages qu’il offre.

Enfin, représentant près de 30 % de la demande des visiteurs du SMAP Immo Paris 2018, le logement social a été l’un des biens immobiliers les plus vendus du salon. Soutenu par le gouvernement marocain, dans son programme « villes sans bidonvilles », il est un bon moyen pour les marocains de devenir propriétaire, notamment pour les plus jeunes, d’origines marocaines, qui veulent recréer du lien avec leurs racines.

Le plus grand salon de France consacré à l’immobilier en termes d’affluence

Existant depuis 1997, et dédié à l’immobilier marocain depuis 2004, l’importance du SMAP Immo n’est plus à démontrer. Organisé principalement pour les résidents marocains en France et en Europe, le SMAP Immo continue à trouver son public qu’il soit franco-marocain, français ou européen. En témoigne cette année, la participation de 35 000 personnes à cette édition 2018 sur 3 jours (contre 38 000 sur 4 jours en 2017), 80 exposants représentants plus de 60 villes marocaines, et 6 six institutions bancaires.

Le ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, Monsieur Abdelahad Fassi Fihhri, a d’ailleurs rappelé à l’occasion du SMAP Immo Paris 2018, l’importance du secteur de l’immobilier marocain, qui emploie un million de personnes et contribue à hauteur de 7% au PIB national marocain.

Fidèle à sa volonté d’apporter aux investisseurs toute l’information juridique nécessaire entourant l’acte d’acquisition, SMAP Events & Exhibitions a organisé comme de coutume en marge de l’espace d’exposition, des sessions de conférences/débats quotidiennes, avec des notaires marocains. Parallèlement, l’espace de conférence a organisé une table ronde ayant pour thème « Construction Durable en France et au Maroc » organisé en partenariat avec le média social Construction 21, le Cluster marocain EMC et le soutien de la région Ile-de-France, pour présenter les nouvelles solutions concrètes pour rendre villes et bâtiments neutres en carbone d’ici 2050.

Casablanca-Settat : une belle mise à l’honneur de la région

Représentant près de 20% des habitants du pays et un tiers du PIB marocain, la région a Casablanca-Settat a rencontré son public. En effet, si près d’un tiers des visiteurs marocains résidents à l’étranger y sont originaires, un quart des visiteurs du salon sont à la recherche d’un bien immobilier dans la région. Cette demande est davantage orientée vers le logement intermédiaire et le haut de gamme.

Mustapha Bakkoury, Président du conseil régional de Casablanca-Settat, commente la présence de la région au salon : « Notre présence au SMAP est une bonne occasion pour venir présenter aujourd’hui le savoir-faire de Casablanca-Settat ainsi que la dynamique qu’elle connaît dans le cadre de cette nouvelle étape de régionalisation avancée où les territoires doivent participer de manière plus forte et efficace au développement économique et social du pays. »